Sexy Homies Administration

by SHA

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
04:34
2.
04:14
3.
04:49
4.
01:39
5.
04:29
6.
05:28
7.
03:27
8.

credits

released February 1, 2005

license

all rights reserved

tags

about

SHA Toulouse, France

Hip-Hop Metal dealers since 1997. From South-West France with pride.

contact / help

Contact SHA

Streaming and
Download help

Track Name: Fire
Fire... Fire… Fire... Fire…

Soit ton boss te baise, soit tu baises ton boss
La règle élémentaire pour passer en force
Et pour faire du fric dans la musique
Tu devras baisser ton froc, faire des tracks faits de broc

Et surtout jamais l’ouvrir plus qu’il ne faut
Un faux pas et ce s’ra le faux pas de trop
Non faut pas vouloir être honnête, loin s’en faut
NRJ ne veut pas du Sha Crew, non

Ils sont très peu à avoir,
Le privilège d’être authentiques sans jamais devoir
Se perdre en route et faire leur truc sans jamais devoir
Faire de la soupe, prendre du blé quitte à se décevoir

Pour toi plus dur est le parcours
Il faut que t’aies envie d’y aller
C’est pas parce qu’il y a des détours
Qu’il faut pour autant renoncer
Je dis pas que ça nous saoûle pas
D’ailleurs, beaucoup ont décroché
Je dis que tant que tu crois en toi
Le plus dur du chemin est fait

Alors qui a le Fire ? Alors qui a le Fire ? Alors qui a le Fire ?

Paaah ! You’re just walking on my fuckin’ soul
Qui cherche trouve en lui le Fire (Fire)
Alors on fait cracher les watts pour ouat’
Paaah ! You’re just walking on my fuckin’ soul
Qui cherche trouve en lui le Fire (Fire)
Ya know what I’m talkin’ about

Rien ne fait kiffer plus qu’un riff bien monté
Rien ne fait monter plus qu’un riff bien groové
Rien ne me fait groover plus qu’un riff bien lancé
Y’a rien qui puisse rivaliser, m’aider à continuer quand

Psychotique, hypnotique, je trippe
J’connais qu’un antibiotique
Le son me remet droit, me remet les idées à plat
Et je sais que pour toi c’est la même jalah
On passe tous par là
Et si c’est chaud des fois, on se fout le Fire

Se lever (Fire), décharger (Fire), voyager (Fire), se brancher (Fire),
Baltringuer (Fire), balancer (Fire), baltringuer (Fire, Fire, Fire, Fire)
Enfin jouer (Fire), transpirer (Fire), démonter (Fire), et rentrer (Fire),
Défoncé (Fire), mais satisfait (Fire),
Et toujours le Fire

Shaaa ! You’re just walking on my fuckin’ soul
Qui cherche trouve en lui le Fire (Fire)
Alors on fait cracher les watts pour ouat’
Shaaa ! You’re just walking on my fuckin’ soul
Qui cherche trouve en lui le Fire (Fire)
Ya know what I’m talkin’ about

FIRE FIRE FIRE FIRE FIRE FIRE FIRE

We try so hard so we’re fuckin’ firing you
Wooh ha
Congratulations from my Crew
Wooh ha
Watch out we’re firing you
Wooh ha
You’re welcome in my fuckin’ zoo
Wooh ha Wooh ha
Watch out we’re firing you
Wooh ha
Congratulations from my zoo
Wooh ha Wooh ha
Watch out we’re firing you
Wooh ha Wooh ha
Track Name: Jean-Paul
Jean-Paul, Jean-Paul on the playground, Boooh
Veut du gangsta en background
Jean-Paul, Jean-Paul on the playground
Come on

T’as cru quoi ? Qu’on était là pour quoi ? Qu’on faisait ça pour toi ?
Qu’on était là à attendre que tes bâtards et toi
Veniez nous en mettre une sévère
Mais persévère, à force de te véner tu perds ton flair
Remets ta tête dans la terre

On n’a pas de temps pour ça, d’énergie pour ça
De toi à moi tu me rappelles tout ça
Toute cette gangrène qui tient les rênes d’un cycle où règne la haine
Toute cette gangrène qui tient les rênes d’un cycle où règnent les hyènes

Comment parvenir à construire un empire, pire,
Comment réussir à soudoyer le pire
Pour ton propre avenir ternir tout c’que l’on essaie de bâtir
Venir de dire que ça te fait sourire

Mais fuir est pire que tout, je me la joue
Si je casse tout, à la Brooklyn Zoo, me and my crew
I am the Lizard King, I can do anything
E.Z crew may be faceless, but we got some motherfucking skills

(wake up and please, keep with mf'in head on)

Jean-Paul, Jean-Paul on the playground, Boooh
Veut du gangsta en background
Jean-Paul, Jean-Paul on the playground
Come on

(Regardez le tous ! Here I come)

J’aime fout’ le souk, un truc de ouf
Je grave des nikemouks parce que je kiffe leur look
Je serre des guys, de la maille, les drive-by, j’y travaille
Quand je serai plus grand, je serai racaille.
Mais je vis tranquille, en centre-ville.
Le hip-hop pour le style, avec une vie facile.
Je paie ma weed cash, merci papa lache
Le liquide en flash, c’est wicked, wicked, flash

Pourquoi fantasmer sans jamais se voir en face,
En place, un jour tout ça passe.
Et alors qui tu es ? Zéro identité.
Pendant des années, t’as construit du vide bien emballé

Et pire que tout, je me la joue
Si je casse tout, à la Brooklyn Zoo, me and my crew
I am the Lizard King, I can do anything
Ez crew may be faceless But we got some other fucking skills

The old god arm will ghost this way
an image leads ten thousand pray
I don’t wanna be part of your play
Since time will come for you to pay
Before it’s late.
Wake up, wake up motherfucker wake up now
Slowdown your play
Before it’s late.
Wake up, wake up, wake up now

Jean-Paul, Jean-Paul on the playground, Come on
Veut du gangsta en background
Jean-Paul, Jean-Paul on the playground
Come on, Come on
Jean-Paul
Track Name: Nacho Part 2
La vie est bien plus belle depuis qu’on s’émerveille
Depuis qu’on s’attelle à vendre l’existence en bouteille
Tout le monde étouffe, en manque de souffle, tout le monde est ouf,
Se casse les dents pour s’arracher le pain de la bouche

Ce milieu est vicieux et officieux
Ceux qui officient eux font tout pour que tu fermes les yeux
De toute façon on est dépendant
En aucune façon ils ne cesseront de nous prendre pour des cons.

Dans une merde pareille j’ai du mal à trouver le sommeil
Guess who’s the fool
Là où les autres s’émerveillent (come on)
Je vois le pire c’est toujours pareil

Y’a pas non y’a pas pire que ce que tu crois, ce que tu vois
Les mecs sont tapis là, où tu ne les attends pas
Ils prêchent la bonne parole, celle de la veille école
Ils te mâchent, ils t’avalent, ils te crachent, ils te collent

I want to get away, get away, feel away and
I want to get away, get away, hey hey, hey hey

Dans une merde pareille j’ai du mal à trouver le sommeil
Guess who’s the fool
Là où les autres s’émerveillent (come on)
Je vois le pire c’est toujours pareil

Here we go

Ton putain d’esprit se perd, attiré par le fond,
Au nom de la raison, et voilà t’es plus qu’un pion
Offert en sacrifice au simple bénéfice du vice.
Mais aujourd’hui plus que jamais, jette un œil sur ta télé
Les mecs font fructifier ton égo, ah t’es beau
Regarde plutôt, regarde plus loin et surtout regarde bien
Huuurgh
Dis moi si tu y vois une belle fin, inévitable, inconfortable
Un point final, minable, à cette putain de fable
Ecoute moi bien j’te parle d’un truc de malade
Ecoute ça (koutsa, koutsa). Là où les autres s’émerveillent,
Moi je vois toujours pareil.

La vie est bien plus belle depuis qu’on s’émerveille
Depuis qu’on s’attelle à vendre l’existence en bouteille
Tout le monde étouffe, en manque de souffle, tout le monde est ouf,
Se casse les dents pour s’arracher le pain de la bouche.

Ce milieu est vicieux et officieux
Ceux qui officient eux font tout pour que tu fermes les yeux
De toute façon on est dépendant
En aucune façon ils ne cesseront de nous prendre pour des cons.

C’est de pire en pire.
C’est l’empire en pire.

Pray you'll be standing away
'cause i got nowhere to walk away
and i try to get so far
for my fucking brothers left behind

I want to get away.
No way to walk away.
Track Name: Riot
The killer walked before adawn
He put his boots on
He took a face from the ancient gallery and he
Walked on down the hall

Walk away with the warrior sound
and throw your fucking fist in this air

I don’t like the way people talk
The way they walk
They always look at me as if I was on broke
I don’t know why i hate them so
I would like to be alone
to lock the door once for a lifetime
and live here in my home
It’s bigger and bigger, day after day
My fears turn into anger
'should try to stay away from me
I smoke my weed all day
Fuck my bitch all day
I do what I want, Fuck your Gods, I won’t pray

It makes me sick, it freaks me out
they always talk on your back, a wrong way to react
this is a fact, there is no fiction, I might be paranoid
it must be a lack of comprehention, it's my addiction

My mind is right for execution now
no fear no creep i need no fucking lessons now
no more rip off and no more agression
Here comes the time for the Riot solution

Ok je suis sur le pavé en un quart de seconde
Je passe de la cave au grenier, je commence à trembler
Mais j’ai l’habitude, je vais surmonter,
Direction le supermarché, temple sacré au grand ordre du chéquier.
On y est, grosse inspiration, du monde à fond,
Trop de pression, j’ai fumé trop de carton, c’est pas bon.
Ca bouscule, ça pullule, les gosses hurlent,
Les vieilles chouettes hululent, l’horreur de l’aube au crépuscule

'feel like, i've drown my way
the whole humanity fades to decay
A blade on my spine
i will hate people, 'till they make me feel so fine

Je rentre chez moi, content de moi
Dans mon cocon loin de tous ces cons
Je n’aime pas les gens, non, non trop différent
Je suis bien que tout seul, tout pour ma gueule

I don’t like the way people talk
The way they walk
They always look at me as if I was on broke
I don’t know why i hate them so
I like to be alone
to close the door once for a lifetime, and live here in my home

It’s bigger and bigger, day after day
My fears turn into anger
'should try to stay away from me
I smoke my weed all day
Fuck my bitch all day
I do what I want, Fuck your Gods, I won’t pray

J’ai jamais pris le temps, de comprendre seulement
J’ai critiqué souvent, sans avoir les tenants
J’ai vu les miens partir, j’ai trop fait souffrir
J’connais mon avenir, celui d’un martyr

thinking about things i did, with my inner fears
thinking about joys i gripped with my inner fucking tears
thinking about you and me
thinking about that's on me
thinking about things i do, with my fucking inner
boo
it makes me sick it freaks me out
they always talk on your back, a wrong way to react

If you like SHA, you may also like: